La famille Rumsby

La Famille Rumsby

Michelle Rumsby s’est retirée dans la Salle familiale de Ronald McDonald durant le traitement du cancer du cerveau de son fils. Elle y a trouvé la force nécessaire pour retourner au chevet de Michael.
Nom de la famille
Les Rumsbys
A séjourné au
Manoir des province de l'Atlantique Salle Familiale, Halifax
Distance à parcourir de la maison
23 km
« J’avais l’esprit en paix comme je demeurais qu’à quelques pas de mon fils et que la pause me donnait la force nécessaire pour retourner à son chevet. »
Lorsque Michael Rumsby de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, a reçu le diagnostic de cancer du cerveau à l’âge de 13 ans, Michelle, sa mère, savait qu’elle allait devoir passer énormément de temps avec lui à l’hôpital. Lorsqu’il a fait une rechute un an plus tard et a dû subir une greffe de cellules souches, ce temps s’est tout simplement multiplié.

« Pendant deux ans, nous avons passé de nombreuses nuits à l’IWK pour les traitements et la convalescence de Michael, explique Michelle Forrest, la mère de Michael. Parfois, on ressent le besoin d’avoir un répit de l’hôpital. » La Salle familiale Ronald McDonald a fourni cette trêve à Michelle. « Je me rappelle d’être tombée sur la Salle familiale par hasard, mentionne Michelle. Les toiles au mur illustraient un petit garçon qui me faisait penser à mon fil. C’est ce qui m’a attirée. »

Michelle se rappelle ses premières impressions de la Salle familiale. « J’avais l’impression d’être dans une maison et non à l’hôpital. J’avais toutefois l’esprit en paix comme je demeurais qu’à quelques pas de mon fils et que la pause me donnait la force nécessaire pour retourner à son chevet. » Déguster les délicieux biscuits, avoir le temps de prendre une tasse de thé, et parfois même, faire une sieste confortablement installée dans les chaises et les canapés… voilà ce que Michelle préférait de la Salle familiale. Elle aimait aussi discuter avec les autres familles qui y passaient.
« […] je préparais des repas dans la Salle familiale et on y mangeait ensemble en famille. »
« C’était agréable de changer d’atmosphère et de pouvoir profiter d’un aménagement relaxant et calme. » Michelle a pu en bénéficier pendant deux ans. Elle se rendait à la Salle familiale chaque semaine, parfois à plusieurs reprises durant la guérison de Michael.

« Lorsque Michael a terminé ses 100 jours d’isolement à la suite de sa greffe, je préparais des repas dans la Salle familiale et on y mangeait ensemble en famille. »
Michelle et sa famille ont aussi utilisé la Salle familiale pour se réunir le jour où Michael devait subir sa plus importante intervention chirurgicale. « Nous attendions tous dans la Salle familiale lorsque le médecin nous y a rejoints pour nous annoncer que Michael avait survécu, que tout irait bien et qu’il croyait avoir retiré toute la tumeur », mentionne Michelle.

Michael est en rémission depuis plus de trois ans. Il a obtenu son diplôme d’études secondaires et souhaite devenir bénévole à la Salle familiale Ronald McDonald. « Le bénévolat me permet de rediriger l’énergie qu’on déployait pour nous vers les autres, précise Michael. J’ai passé beaucoup de temps dans la Salle familiale et j’ai traversé les mêmes épreuves que les gens qui s’y trouvent. Je désire redonner à la communauté. »

Faites un don pour aider plus de familles à demeurer ensemble
Lisez l'histoire d'autres familles
Manoir du Sud de l'Alberta
La Famille Mitchell
Manoir du Sud de l'Alberta
La Famille Oliver
Les Manoirs Ronald McDonald aident les enfants malades à demeurer près de leur famille et à obtenir les soins nécessaires à leur guérison.
Notre cause