La Famille Dumont-Fugère

Bien que rien ne puisse effacer la douleur de perdre un enfant, la famille Dumont-Fugère sera à jamais reconnaissante du temps passé avec sa fille Isabella.
Nom de la famille
Les Dumont-Fugeres
A séjourné au
Manoir de Montréal
Nuits passées
à l'OMRM
110
« En plus d’avoir à gérer votre sentiment d’impuissance et votre très grande anxiété, vous devez entièrement réorganiser votre vie familiale et professionnelle. »
Le fait de voir son enfant hospitalisé génère un stress immense qui est terriblement difficile à gérer. Vous donneriez tout pour lui redonner sa santé et vous ne souhaiteriez pas que votre pire ennemi vive une telle souffrance.

Mais que pouvez-vous faire lorsque vous apprenez que les soins dont votre enfant a besoin ne peuvent être prodigués à l’hôpital de votre région et qu’il doit être transféré pour recevoir les traitements nécessaires ? Qu’est-ce qui traverse l’esprit d’un enfant malade lorsque vous lui dites qu’il devra partir de la maison?

Nous avons dû faire face à cette réalité en 2002, et comme des milliers de parents, nous avons eu à répondre aux questions déchirantes que pose un enfant dans une telle situation : Vais-je guérir? Vais-je mourir? Combien de temps aurai-je à habiter loin de la maison et de mes amis? Et la seule question à laquelle nous pouvons répondre avec certitude : Viens-tu avec moi?

En plus d’avoir à gérer votre sentiment d’impuissance et votre très grande anxiété, vous devez entièrement réorganiser votre vie familiale et professionnelle. Qui prendra soin de votre autre enfant à la maison? Comment allez-vous annoncer à votre patron que vous devez arrêter de travailler? De quoi vivrez-vous? Comment arriverez-vous à gérer les dépenses (l’hébergement, l’hypothèque, les frais de transport, les factures de téléphone et d’épicerie) qui s’accumulent rapidement?
« Grâce au soutien hors du commun du Manoir Ronald McDonald de Montréal, nous avons pu demeurer à ses côtés pratiquement 24 heures par jour avant qu’elle nous quitte. »
Notre fille a été transférée à l’Hôpital Sainte-Justine pour ce qui devait être un séjour de deux semaines. Isabelle y est demeurée pendant 110 jours. Grâce au soutien hors du commun du Manoir Ronald McDonald de Montréal, nous avons pu demeurer à ses côtés pratiquement 24 heures par jour avant qu’elle nous quitte.

Notre séjour au Manoir Ronald McDonald de Montréal nous a permis de passer du temps avec d’autres parents de partout au Québec, qui avaient aussi tout abandonné pour demeurer auprès de leur enfant. Nous avons rencontré des familles qui séjournaient au Manoir pour de courtes périodes, et d’autres, qui y passaient, trois, six ou neuf mois… parfois même une année entière! Et avec pour seule aide le soutien du Manoir Ronald McDonald pour passer à travers ce moment difficile.

Nous remercions l’OMRM de nous avoir donné la chance, de même qu’à d’autres familles comme la nôtre, de demeurer ensemble à un moment où nous en avions le plus besoin.

Par Jean-Luc Dumont et Jeanne Fugère
Faites un don pour aider plus de familles à demeurer ensemble
Faites un don
Lisez l'histoire d'autres familles
Manoir du Nord de l'Alberta
La Famille Durda
Manoir du Sud-Ouest de l'Ontario
La Famille Walsh
Les Manoirs Ronald McDonald aident les enfants malades à demeurer près de leur famille et à obtenir les soins nécessaires à leur guérison.
Notre cause