L'anniversaire de Maverick

Après avoir trouvé du réconfort dans la Salle familiale Manoir de Toronto a Mississauga, Julie a décidé d'organiser une fête spéciale pour l'anniversaire d'un an de son fils maintenant en pleine santé.
Nom de votre levée de fun
L'anniversaire de Maverick
Recueilli pour
Manoir de Toronto
Montant recueilli
$1,035
Une nuit d'hébergement pour
les familles dans le besoin
6
« Lorsque j'étais seule dans ma chambre à la Salle familiale Ronald McDonald, j'étais reconnaissante et je me disais qu'un jour, j'allais donner en retour. »
Julie Lucarelli a entendu parler de l'Œuvre des Manoirs Ronald McDonald pour la première fois le 25 juillet 2014, après avoir donné naissance à son premier enfant, Maverick, à l'hôpital Credit Valley de Mississauga. Maverick avait de l'eau dans les poumons et Julie et son fiancé ne pouvaient pas le ramener directement avec eux à la maison. « Nous vivons à Burlington, à une heure de l'hôpital lorsqu'il y a congestion routière. Comme je devais nourrir Maverick toutes les deux heures, il devenait pratiquement impossible pour nous de revenir à la maison. » Ils ont trouvé du réconfort et un endroit accueillant où prendre une pause à la Salle familiale du Manoir de Toronto qui se trouve à même l'hôpital. Quatre jours plus tard, Maverick était hors de danger et a pu revenir à la maison avec ses parents. Et c'est à ce moment que Julie a eu une idée. « Lorsque j'étais seule dans ma chambre à la Salle familiale Ronald McDonald, j'étais reconnaissante et je me disais qu'un jour, j'allais donner en retour. » Une année plus tard, l'idée s'est concrétisée.

Comme l'anniversaire d'un an de son fils maintenant en pleine santé, bavard et énergique approchait, Julie a décidé d'organiser une fête bien spéciale. « Maverick était déjà gâté avec des jouets auxquels il n'était même pas intéressé, alors nous avons décidé d'organiser une fête pour amasser des fonds. » Julie a navigué en ligne pour trouver des astuces pour lancer sa campagne de financement et est tombée sur des outils bien utiles de l'OMRM. L'ancienne étudiante en travail social dit qu'elle a publié une photo de Maverick durant son séjour à l'unité néonatale des soins intensifs sur Instagram afin d'inciter les gens à donner de l'argent ou des jouets à l'OMRM et de passer le mot à la famille et aux amis.
« Lorsque tout le monde s'est mis à chanter bonne fête, il était difficile de ne pas avoir la larme à l'oeil »
Les festivités ont eu lieu à Emma's Back Porch, un restaurant bien connu de Burlington, dont la terrasse offre une vue sur le lac. Parents, amis et employés du restaurant sont venus et ont fait des dons de tous les genres. Julie avait installé un panneau qui affichait l'histoire de Maverick et un iPad était mis à la disposition de tous pour permettre de faire des dons en ligne plutôt que d'avoir à se soucier de la gestion de l'argent comptant. En tout, elle a amassé 1 035 $ au nom de Maverick pour soutenir les 14 Manoirs Ronald McDonald de partout au Canada. « Lorsque tout le monde s'est mis à chanter bonne fête, il était difficile de ne pas avoir la larme à l'oeil », se remémore Julie. Ce jour-là, elle a pris une autre décision : elle allait faire un don chaque année à l'anniversaire de Maverick pour pouvoir un jour lui raconter son histoire.

Depuis la campagne de financement de Maverick, Julie a réalisé qu'elle aimait beaucoup organiser des événements de financement. À la question à savoir si l'expérience qu'elle a vécue l'a changée, Julie a répondu que cela lui a donné la motivation de retourner sur les bancs d'école afin d'obtenir un diplôme en organisation d'événements de bienfaisance et en planification de campagnes de financement. « Armée de courage, d'empathie et d'une grande générosité, la famille Lucarelli a pavé la voie à l'art de donner en retour. »
Inspirez-vous de ces Levées de Fun
Manoir du Nord de l'Alberta
Défi Burpees
OMRM South Central Ontario (anciennement OMRM Hamilton) »
Le vol plané de Maverick
Les Manoirs Ronald McDonald permettent aux enfants malades de demeurer près de leur famille et de recevoir les soins dont ils ont besoin pour guérir.
Notre cause