Garder les familles ensemble – célébrons les mamans des Manoirs Ronald McDonald de partout au Canada

Mom and baby

Pour beaucoup d’entre nous, les mamans sont nos superhéros, nos meilleures amies, nos supportrices et le ciment qui garde nos familles unies. Mais lorsqu’un enfant est malade, il devient encore plus éprouvant de jongler avec toutes les responsabilités de la maternité.

À l’occasion de la fête des Mères, nous célébrons toutes les mamans des Manoirs Ronald McDonald – celles du passé, du présent et du futur. Elles sont véritablement inspirantes!

« Avoir un enfant malade et ne rien pouvoir y faire, c’est la pire chose au monde. Mais grâce à l’OMRM de Toronto, notre famille est restée unie et a pu être là pour aider Manning à se rétablir. Les choses seraient bien différentes aujourd’hui sans le Manoir », a affirmé Jen Anderson.

Les Anderson ont séjourné au Manoir de Toronto pendant 88 nuits alors que leur fils Manning était en attente d’une transplantation cardiaque.

Avoir un enfant malade est un aspect de la maternité que les mamans des Manoirs Ronald McDonald n’avaient pas envisagé. C’est pourquoi, lorsque l’inimaginable survient, l’OMRM est là pour veiller aux petites choses afin de permettre aux mamans de se consacrer à leurs tâches les plus importantes : faire des câlins, raconter des blagues, lire des histoires et simplement être présentes. Après tout, des études démontrent qu’un enfant malade qui est entouré de sa famille est un enfant plus fort. 

« La famille est une médecine de cœur, et l’OMRM du centre-sud de l’Ontario nous a donné la possibilité réconfortante de rester tous ensemble, ce qui nous a permis de nous consacrer exclusivement à notre fils. À l’OMRM du centre-sud de l’Ontario, les familles retrouvent le confort d’un chez-soi : un endroit douillet où se reposer, des repas maison préparés chaque jour, une buanderie et des chambres privées, tout cela à côté de l’hôpital. Nous avons été renversés par tout ce qui a été fait pour notre famille durant cette période très difficile », a confié Vanessa Pretty.

Les Pretty ont séjourné à l’OMRM du centre-sud de l’Ontario pendant que leur nouveau-né, Sawyer, subissait une chirurgie de réparation d’une hernie. 

65 % des familles canadiennes vivent à l’extérieur d’un centre-ville où se trouve un hôpital pour enfants. Certaines mamans qui doivent voyager pour les traitements de leur enfant malade se retrouvent donc séparées des leurs à un moment où la famille a le plus besoin d’être unie.

Les Guignard devaient parcourir 465 km pour les traitements de leur fils Dylan au centre IWK de Halifax, après qu’il a reçu un diagnostic de maladie rare de la moelle osseuse. L’OMRM a permis à Julie Guignard de rester près de sa famille en cette période de peur et d’incertitude.

« Le soutien familial est primordial pour nous. Nous étions tous ici pour Dylan, et nous pouvions voir que ça le rendait moins nerveux pour ses opérations et ses rendez-vous, a déclaré Julie. Ensemble, nous sommes plus forts. »

Chères mamans des Manoirs Ronald McDonald du passé et du présent, nous sommes heureux que l’OMRM ait pu être là pour vous alors que vous en aviez le plus besoin. De la part de nous tous à l’OMRM du Canada, bonne fête des Mères!

Montrez votre soutien dès aujourd’hui pour aider les mamans de l’OMRM à rester près de leur enfant malade.

 

Plus de familles RMHC

The Garniss Family
Manoir de London (OMRM du sud-ouest de l'Ontario)

La famille Garniss

Lire leur histoire
La famille Chikuse
Manoir de Calgary (OMRM de l’Alberta)

La famille Chikuse

Tanya et sa famille ont passé plus de 220 nuits au Manoir Ronald McDonald du sud de l’Alberta. Quand elle a appris qu’elle était assez forte pour retourner à la maison, elle était tout de même triste de partir du Manoir.

Lire leur histoire
Manoir de Toronto (OMRM de l’Ontario)

La famille Audia

Voici la famille Audia.

Les Audia ont été hébergés pendant 170 nuits au Manoir Ronald McDonald de Toronto pendant que leur fille Rosalie était en attente d’une transplantation cardiaque.

Lire leur histoire